mes premieres ruches

Mes Premières Ruches

           apprendre l’apiculture de A à bzzzzzz, ensemble ! 

Vous êtes vous déjà demandé si les abeilles géantes existaient ? Comment des abeilles peuvent-elles vivre sur une île ? Pourquoi le miel est-il sacré au Cameroun ? Comment se fait-il que la Slovénie soit un pays de référence pour l’apiculture ?

L’apiculture que nous connaissons en France est différente des apicultures pratiquées dans d’autres pays. Je vous propose de partir en voyage tous les deux, un voyage au cœur de l’abeille pour découvrir le lien profond qui unit l’homme et l’abeille depuis la nuit des temps.

En découvrant d’autres pratiques, des histoires de vie, j’espère de tout cœur que cela vous inspirera. J’espère également que cela aidera les apiculteurs et apicultrices amateurs à comprendre l’abeille et les différentes manières de pratiquer l’apiculture.

Le premier épisode avait été réalisé en Sicile, sur l’archipel des îles Éoliennes. Nous découvrions Carlo et sa quête pour maintenir une race d’abeilles locale ! Maintenant, nous changeons de continent pour partir en Asie. Cette fois-ci, Arte nous fait voyager très loin, car nous allons découvrir l’Indonésie, notamment l’île de Bornéo. Sur cette île sont présentes des abeilles géantes sauvages, l’Apis Dorsata. Un apiculteur prénommé Ouaksah perpétue une tradition de récolte du miel en montant à des arbres de plus de 50 mètres de hauteur !

Liste de l’ensemble des épisodes de la série

Italie, l’abeille noire de Sicile

Indonésie, l’arbre à miel sacré 

Argentine, à la recherche du paradis

Slovénie, le refuge de l’abeille carniolienne 

Inde, le miel des montagnes bleues 

Mexique, l’abeille maya 

Népal, les Gurungs et l’abeille géante 

Kenya : l’abeille, les Yaaku et l’oiseau 

France, le berger des abeilles 

Rosenfeld, un paradis pour les abeilles 

Russie, les cavaliers du miel

Éthiopie, des abeilles au service de la foi

Cameroun, le miel sacré du peuple Baka

Nouvelle-Zélande, le trésor des Maoris

Turquie, deux rivaux pour un trésor

Présentation d’Arte

Arte est une chaine culturelle européenne qui est diffusée depuis 1992. C’est une chaîne franco-allemande qui est connue pour la qualité et la variété de ses reportages. La mission de cette chaîne est « de concevoir, réaliser et diffuser ou faire diffuser par satellite ou par tout autre moyen, des émissions de télévision ayant un caractère culturel et international au sens large, et propres à favoriser la compréhension et le rapprochement des peuples en Europe »

video apiculture

Présentation de la série “Les maîtres des abeilles” d’Arte 

Pour notre plus grand bonheur, en 2017, Arte a réalisé une série de 15 épisodes dédiés à l’apiculture. Ces épisodes mettent en avant le lien profond et intime qui lie l’abeille et l’homme. Une des idées de cette série d’épisodes est de se rendre compte de la diversité des abeilles sur Terre et également des différentes traditions, techniques et rituels que les hommes ont créés autour des abeilles.

Présentation de l’épisode 2: Indonésie, l’arbre à miel sacré

ile abeille geante

Emplacement de l’île de Bornéo en Indonésie, lieu de vie des abeilles géantes

Dans cet épisode « Indonésie, l’arbre à miel sacré  », Arte explore l’Indonésie et plus particulièrement une de ses 922 îles  habitées qui s’appelle Bornéo. Sur cette île, une race d’abeilles géantes est installée: l’Apis Dorsata. C’est une abeille migratrice qui est réputée pour son agressivité. Lorsque l’essaim est dérangé, les abeilles tournent leur dard vers l’extérieur pour convaincre l’agresseur de partir. Si l’agresseur insiste, ce sont toutes les abeilles qui l’attaquent simultanément.

Abeille géante

Apis Dorsata: L’abeille géante

abeille domestique

Apis Mellifera: l’abeille que nous connaissons en France

abeilles géante

Petit groupe d’abeilles géantes

abeille geante

L’abeille géante à l’air moins douce que notre Apis Mellifera

Perpétuer une tradition de récolte du miel des abeilles géantes

Présentation de Ouaksah, apiculteur indonésien

Ouaksah est un homme qui fait partie du peuple Dakyak, ce peuple est installé à proximité de la forêt du Kalimantan occidental sur l’île de Bornéo. Les Dakyaks vivent de la pêche et de la vente de miel. Ouaksah est un maître des abeilles, il perpétue la tradition qui est de récolter le miel de l’abeille géante de nuit.

Ouaksah mange du miel tous les matins, c’est son médicament naturel. Ne consommez pas du miel chaud par contre car il perd ses propriétés ! 

Six mois par an, le village d’Ouaksah est recouvert par les eaux, c’est pour cela que les maisons sont sur pilotis. Il n’y a pas de route qui relie les villages, ils rejoignent les autres villages grâce à des bateaux. Le peuple des Dakyaks protège les arbres et veille à couper le moins possible de bois, car la forêt assure une floraison massive, essentielle pour les abeilles.

abeilles dakyak

Ouaksah est un des rares maîtres des abeilles qu’il reste au sein du peuple Dakyak

Les ruches des dakyaks

La ruche traditionnelle s’appelle la tikong, c’est une planche de bois qui est fixée à 3m de hauteur, la planche est façonnée par l’homme et reprend les mêmes caractéristiques d’une branche de l’arbre lalaus. Cet arbre attire particulièrement les essaims d’abeilles géantes.

Les dakyaks utilisent ces ruches car c’est plus facile de récolter le miel plutôt que d’aller dans un lalaus qui est dangereux à monter. Par contre le miel de ces ruches est de moins bonne qualité et moins abondant que celui d’un essaim installé sur un lalaus. Ils utilisent un enfumoir avec des branches et lianes séchées pour calmer les abeilles avant de récolter

planche abeilles

Voilà une ruche … si si !

combinaison abeille

Combinaison d’apiculteur faite main. C’est un modèle que l’on voit également dans l’apiculteur occidentale

La récolte de miel: préparation

La récolte mêle bravoure et spiritualité car les essaims de cette race d’abeilles sont situés sur des arbres de 50m de hauteur: les lalaus. Ces arbres sont habités par les esprits selon les croyances de ce peuple dont la spiritualité est à la fois musulmane et animiste.

Chacun de ses arbres porte entre 20 et 30 nids d’abeilles géantes, chaque nid compte 20.000 d’abeilles Apis Dorsata. La famille de Ouaksah possède un de ces arbres lalau, au moment de la réalisation de ce documentaire, l’arbre compte 20 nids d’abeilles qui sont situés à 50mètres du sol. Cet arbre lalaus que Ouaksah veut récolter est situé à 20min en bateau de chez lui. L’arbre est entretenu toute l’année par la famille afin d’éviter que la végétation  n’envahisse l’arbre.

La récolte est faite une seule fois par an, par une nuit sans lune, à l’instant le plus propice de la floraison.

abeilles géantes

Le lalau est l’arbre des esprits pour les dakyaks, il est un vrai perchoir à essaims d’abeilles géantes

essaim geant

Les essaims d’abeilles géantes ont des structures très simples

dard abeilles

C’est à partir du mois de février que Ouaksah vérifie les signes annonçant la récolte prochaine, il vérifie les floraisons dans la forêt et notamment la floraison des arbres de punta qui est une ressource abondante de nectar pour les abeilles.

nectar abeille fleur

Fleurs de punta, elles sont très appréciées des abeilles géantes

La récolte de miel: le grand jour 

Ouaksah réunit les hommes de la famille afin d’organiser la collecte du miel sur le lalaus qui appartient à la famille. Le lalaus se transmet de génération en génération. La récolte se prépare la veille en fabriquant une échelle afin de monter sur l’arbre. L’échelle est fabriquée en 24h et fait 50m de haut. Ils utilisent des branches de 5 mètres et ils les assemblent avec du rotin, c’est une échelle en plusieurs parties.

Le jour de la récolte, l’échelle est installée sur l’arbre, ils n’utilisent pas de clous, ni de vis afin de ne pas abimer l’arbre. Les Dakyaks croient que chaque lalaus a un esprit, il communique avec lui avant de grimper sur lui. La récolte se fera à l’obscurité totale, lorsque toutes les abeilles des nids seront calmes.

monter arbre essaim

Ouaksah confectionne un enfumoir afin de faire de la fumée pour écarter les abeilles de leur nid et pour les calmer. L’enfumoir est un ensemble de racine d’arbres qui sont séchées pour faire de la bonne fumée : une fumée stable et sans flammes. Elle ne fait pas mal aux yeux et cela calme les abeilles.

Il attend que la lune soit cachée pour que les abeilles ne le voient pas et donc ne le dérangent pas. Au pied de l’arbre, plusieurs personnes activent des enfumoirs.

Ouaksah allume l’enfumoir

La tradition veut que le cueilleur de miel chante des prières aux esprits et à Dieu tout au long de son ascension sur le lalaus et surtout lorsqu’il dépasse les 30m de hauteur. Le cueilleur monte à pied et mains nus. Cela demande une grande agilité. Il se déplace d’essaim en essaim, il récolte le miel en découpant les rayons de cire gorgés de miel et fait descendre sa récolte via un panier (jerrican) à plusieurs reprises.

La récolte dure 6 heures. Il a eu 10 ou 20 piqures mais ce n’est rien au vu du nombre d’essaims qu’il a récolté.

20 jours après la récolte, les abeilles reproduisent du miel.

recolte miel arbre

Ouaksah s’arrête régulièrement lorsqu’il monte pour prier et demander à l’arbre de l’accueillir

apiculteur arbre

La récolte commence !

L’extraction du miel

Juste après la nuit de récolte, dès le matin, les hommes de la famille extraient le miel, le filtre et se le partage. Il y a des centaines d’abeilles qui volent dans la pièce de la récolte, elles ne sont pas agressives mais curieuses et gourmandes. Pour faire sortir le miel des alvéoles, ils coupent les rayons de cire avec des couteaux.

La vente du miel va faire vivre sa famille pendant plusieurs mois. Il a récolté 85kg, les hommes divisent la récolte en 2 : une moitié pour le grimpeur (le maître des abeilles) et une moitié pour l’équipe au sol. Une fois que les ressources nectarifières de la forêt s’amenuisent, les abeilles migratrices partent vers les montagnes et elles reviendront en février prochain aux lalaus.

rayons miel

Les rayons de cire pleins de miel

découper rayons miel

Un homme découpe les rayons gorgés de miel

récolte miel

Les rayons coupés sont mis dans un grand tamis pour filtrer la cire

poids miel

Le miel total est pesé: 85kg de miel récolté ! 

Quelles sont les connaissances clés pour comprendre cet épisode ?

J’ai répertorié plusieurs informations clés qui peuvent vous permettre de bien comprendre cet épisode afin que vous compreniez mieux l’apiculture.

L’enfumoir

Même au fin fond de la jungle indonésienne, l’enfumoir est utilisé. Il consiste à faire brûler un végétal afin de produire une fumée épaisse, blanche et qui n’est pas chaude. Le but de l’enfumoir est de calmer les abeilles tout en n’embêtant pas l’apiculteur dans son travail. Si vous ne deviez prendre qu’un équipement avant d’aller voir vos ruches, c’est celui là qu’il vous faut !

Se protéger 

Adapter votre tenue au regard de l’agressivité de vos ruches. Pratiquer l’apiculture avec des abeilles agressives justifie de se protéger avec une tenue appropriée: une vareuse, des gants, un enfumoir, récolter au moment propice (météo) et bien savoir se préparer.

Préparation de la récolte

La récolte s’anticipe et se prépare. Il faut veiller aux conditions météorologiques, à l’équipement pour récolter, aux personnes qui vont pouvoir nous aider. Une récolte mal préparée peut amener à faire de graves erreurs: perte d’une partie de la récolte, piqures, chute de matériel, énervements. 

Prenez-vous y en avance avant de récolter, prévoyez votre matériel et ne le faites pas seul ! 

L’apiculteur et la spiritualité

Ouaksah est impressionnant de calme et de sagesse. La prière fait partie intégrante de son métier de maître des abeilles, il est reconnaissant de ce qu’il a et remercie Dieu de lui pourvoir ce miel. Il voit les choses selon une harmonie, Dieu et les esprits lui pourvoient des abeilles sur le lalau dont sa famille est propriétaire, il doit lui aussi veiller à ce que les abeilles aient assez de nourriture en ne coupant pas d’arbres nectarifières.

Que retenir de cet épisode ? 

Race d’abeilles Apis Dorsata, l’abeille géante 
Extraction du miel A la main
Format de ruche Une planche posée à 3m de hauteur
Miel produit Punta
Dangers Récolter à 50m de hauteur
Agressivité de la race d’abeilles 
Techniques

Construire et poser une échelle
Monter à 50m de hauteur
Confectionner un enfumoir maison

Ce deuxième épisode m’a beaucoup étonné. Etonné de voir beaucoup de similitude entre notre apiculteur française et la pratique de Ouaksah: utilisation de l’enfumoir, utilisation d’habits pour se protéger, préparation de la récolte, respect de l’abeille. J’espère que cet épisode vous a plu.

Les autres épisodes seront disponibles dans les prochaines semaines ! A bientôt. Et si vous n’avez pas lu le premier épisode sur l’abeille sicilienne et l’apiculture sur une île, voici le lien 😉

 

Qu’est-ce que vous a le plus étonné dans l’apiculture pratiqué par les dayaks ?

abeilles géantes foret
apiculteurs bateau
cadre couvain
Vous êtes libre de recevoir mon guide pour devenir un apiculteur expérimenté !