Mes Premières Ruches

Les 8 conseils importants avant d’installer une ruche

Que l’on soit en ville ou à la campagne, installer une ruche est une expérience merveilleuse, mais être apiculteur ne doit pas être pris à la légère. Je vous partage 8 conseils qui vous aideront à établir une ruche chez vous. Au programme : les qualités à avoir pour être apiculteur, connaître votre objectif en posant une ruche, la formation pour être apiculteur et le lieu pour installer vos ruches.

1 / Avoir l’envie d’avoir une ruche

L’apiculture n’est pas un passe-temps comme peut l’être le sport, la peinture, la musique ou encore la lecture. Car l’apiculteur, une fois qu’il a une ruche et des abeilles, est responsable de la bonne gestion de sa ruche. C’est-à-dire que l’état sanitaire, la bonne gestion des réserves des abeilles ou encore l’entretien de son matériel et de sa ruche sont de sa responsabilité.

Apiculteur mains dans la ruche
L’apiculteur veille à la bonne santé de la ruche

Si l’apiculteur ne prend pas son activité au sérieux et abandonne petit à petit la gestion de sa ruche, les abeilles risquent de partir ou encore de mourir à cause des maladies et des parasites.

L’apiculture est une véritable passion qui doit venir du fond de vous-même. Il vous faut vous accrocher à une envie réelle et solide, car tous les apiculteurs connaissent des coups durs qui peuvent faire flancher les moins sûrs d’eux.

2 / Connaître son objectif en ayant une ruche

Aussi étonnant que cela puisse paraître, obtenir du miel de la part des abeilles n’est pas l’objectif de tous les apiculteurs. Mais alors, quels peuvent être les autres objectifs en posant une ruche dans son jardin ?

  • Etudier l’abeille et son comportement
  • Contribuer à la pollinisation de son jardin et de ses cultures

Et vous, quel est votre objectif en installant une ruche chez vous ?

La récolte de miel est l’objectif de la majorité des apiculteurs

Je vous partage mon objectif avec mes ruches

Je vais vous étonner: mon objectif n’est pas le miel ! Il est secondaire, ma manière de conduire mes ruches n’est pas d’obtenir le maximum de miel. Mais mon premier objectif est que mes abeilles vivent le plus sereinement et tranquillement possible. Je ne tiens pas à intervenir très régulièrement.

Mon deuxième objectif est d’en connaître le plus possible. J’ai envie d’expérimenter de nouvelles méthodes d’apiculture et de nouveaux formats de ruches. Je pense que nous ne connaissons pas encore tout sur les abeilles.

Et enfin, s’il y a du miel à la fin de la saison, je suis preneur 😛

3 / Les qualités à avoir pour être apiculteur (ou à développer)

Être apiculteur requiert des qualités indispensables qui doivent être soit acquises avant d’avoir une ruche, soit qui doivent être développées lorsque l’on commence l’apiculture:

La curiosité

Dès lors que vous avez établi une ruche dans votre jardin (ou chez quelqu’un d’autre), vous aurez l’occasion de visiter régulièrement vos abeilles. À chacune de vos visites, dans vos premières années de pratique, vous découvrirez le comportement des abeilles, la construction de la cire, la naissance des abeilles. Beaucoup de vos découvertes seront un mystère au début, car ce sont des nouveautés pour vous. Il vous incombe alors d’être curieux, curieux de connaître ce que vous avez observé.

Un apiculteur curieux se renseigne sur tous les signaux qu’il a observés: la couleur de la cire, le comportement des abeilles sur la planche d’envol, l’état du couvain, la propreté dans la ruche. Cette curiosité vous permettra d’en connaître plus sur votre colonie d’abeilles et également de prévenir les problèmes classiques rencontrés par les apiculteurs: essaimage, maladies, parasites (comme le varroa), état des réserves de la ruche.

Savoir être calme

Les abeilles peuvent avoir des comportements très variés dès lors que vous ouvrez votre ruche. Elles peuvent être calmes, sur la défensive, agressives ou bourdonneuses. Dans tous les cas, vous devez garder votre calme.

apiculteur abeilles calme
L’apiculteur doit garder son calme quand des milliers d’abeilles volent autour de lui

Un apiculteur pressé et tendu aura en face de lui, en ouvrant sa ruche, des abeilles pressées et tendues. Veillez donc à ce que vos gestes soient mesurés et doux aussi bien en ouvrant qu’en refermant votre ruche. Vos abeilles sentiront votre calme et vous rendront la pareille 😉

Avoir l’esprit critique

En commençant l’apiculture, vous aurez eu tout un tas de conseils provenant de là où vous vous êtes formé et également d’autres apiculteurs. Afin de vous aider à monter en connaissances et en maîtrise de votre ruche, il vous faut développer votre esprit critique par rapport à ce qui vous est dit.

Par exemple, lors de ma première année, j’ai perdu deux ruches, l’une est partie et l’autre est morte de faim 🥺. Dès lors, j’ai observé chacune des deux ruches et à partir de ces observations, j’ai écrit des hypothèses pour essayer de comprendre ce qui a pu se passer. Ensuite, j’ai demandé à un apiculteur expérimenté de venir voir mes ruches et de me donner son point de vue. Et c’est en comparant son point de vue avec mes hypothèses que j’ai pu développer mon esprit critique.

Bricoler

Je vous le dis d’emblée : je ne suis pas un bon bricoleur. Un jour, en voulant poser un luminaire sur un mur, j’ai percé le mur et le plâtre s’est détaché de l’autre côté du mur …

Malgré cela, je suis en train de développer cette qualité pour l’apiculture car elle est indispensable pour la bonne tenue de mon rucher. Voici un extrait des travaux de bricolage:

  • Peindre ses ruches
  • Visser des poignées sur les ruches
  • Nettoyer la ruche et les cadres en bois en raclant avec une spatule
  • Passer au chalumeau l’intérieur des ruches
  • Filer les cadres des ruches avec du fil de fer
  • Poser les feuilles de cire sur les cadres
apiculteur cire
Le bricolage dans l’apiculture est simple et facile

Être résistant

Au long de vos années de pratique, vous aurez à affronter des coups durs avec vos ruches. Et il faudra faire preuve de combativité pour tenir le cap.

Voici les combats que vous aurez à livrer :

  • Un essaim d’abeilles qui part de votre ruche
  • Une colonie d’abeilles qui meurt (nourriture ou maladie)
  • Défendre votre pratique de l’apiculture face à d’autres apiculteurs ayant un point de vue opposé
  • Ne pas avoir de miel pendant une ou plusieurs années
  • Voir vos abeilles souffrir des pesticides des champs alentour

Alors courage et hauts les cœurs ! Je vous recommande de vous entourer d’apiculteurs ayant la même pratique apicole et les mêmes objectifs que vous.

4 / Se former à la gestion d’une ruche

Se former à l’apiculture, quand on est amateur, n’est pas obligatoire. Néanmoins, je considère que c’est indispensable si l’on veut atteindre ses objectifs rapidement. Cela vous fera gagner du temps, de l’argent et vous serez presque autonome.

Il y a tellement de choses à savoir sur les abeilles et sur la gestion des ruches que l’on ne peut pas tout apprendre seul.

apprendre apiculture
Installer une ruche requiert de se former sur l’apiculture

Je vous invite à vous former dans un rucher école (dépendant des syndicats départementaux apicoles). Voici un lien vers le syndicat national d’apiculture (SNA) qui répertorie l’ensemble des ruchers écoles en France et DOM-TOM

5 / Connaître un apiculteur près de chez soi

C’est un point très important ! Lors de vos premières années, je vous recommande d’avoir un apiculteur expérimenté qui n’habite pas trop loin de chez vous (une heure maximum). Vous pourrez visiter ensemble votre ruche et gagner en connaissances en échangeant avec lui.

Comment trouver un apiculteur près de chez soi ?

Si vous ne connaissez pas un apiculteur près de chez vous, je vous partage deux conseils pour en trouver :

  • Parlez à votre famille, amis et collègues de votre recherche. Il y a de très fortes chances que l’un d’eux connaisse un apiculteur près de là où vous vous trouvez.
  • Contactez le syndicat apicole de votre département faites leur part de votre recherche. Votre syndicat pourra vous communiquer les coordonnées d’apiculteurs près de chez vous

6 / Avoir un lieu pour installer la ruche

Évidemment ! Sachez qu’il est toutefois possible d’implanter une ruche sans avoir de jardin.

Vous avez un jardin

Il faut reconnaître qu’avoir son propre jardin cela facilite la gestion de sa ruche. En ce cas, vous aurez à aménager un coin de jardin loin des lieux de passage et en veillant à respecter plusieurs précautions (article à venir)

Installer ruche jardin
Installer votre ruche au fond de votre jardin

Vous n’avez pas un jardin

Ce n’est pas grave. Je suis dans ce cas également (j’habite dans une grande ville et mes ruches sont à 1h30 de chez moi : voici un article qui me présente). Vous pouvez installer votre ruche dans le jardin d’un ami ou d’un proche qui habite à proximité de chez vous.

7 / Avoir connaissance du budget pour installer une ruche

L’apiculture demande d’avoir un minimum de matériel et celui-ci peut être coûteux. Vous aurez des choix à faire quant à la qualité et la durabilité de vos ruches et du matériel.

Le choix des matériaux impactera fortement la durabilité de votre équipement. Voici un tableau synthétisant 3 différents budgets avec les grandes catégories budgétaires de l’apiculture : ruche, abeilles, extraction.

Petit Budget Budget MoyenBudget élevé
RucheRuche récupéréRuche en plastiqueRuche en bois
AbeillesEssaim récupéréEssaim achetéEssaim acheté
ExtractionMatériel d’extraction loué à la journéeMatériel d’extraction en plastiqueMatériel d’extraction en inox
Durabilité du matérielhasardeusequelques annéesplusieurs dizaines d’années
installer ruche bois
Installer une ruche en bois est une garantie de longue durée

8 / Être disponible pour s’occuper de la ruche

Dès lors qu’il a installé une ruche, l’apiculteur est responsable de ses abeilles. Comme un parent est responsable de son enfant. Il est responsable de la santé et du bon développement de ses abeilles.

Compte tenu de la multiplicité des menaces pour les abeilles (le varroa, le frelon asiatique avec l’interview de Pascal qui est apiculteur amateur, les pesticides, la baisse des ressources mellifères) l’apiculteur doit être disponible une à deux fois par mois pour se tenir informé de l’état sanitaire de sa ruche. Il doit se tenir prêt à intervenir suivant les observations réalisées.


Lequel de ces 8 conseils vous a été le plus utile ?

Avez-vous un autre conseil à partager ?

  • 2
    Partages

4 thoughts on “Les 8 conseils importants avant d’installer une ruche

  1. Bonjour Guillaume, merci beaucoup pour cet article très complet. Le thème de votre blog est très original. Je vais suivre attentivement vos conseils pour me former à l’apiculture. J’espère pouvoir mettre en pratique vos conseils avant la belle saison pour installer ma première ruche 🙂 Bonne continuation, Sarah

    1. Bonjour Sarah, c’est un plaisir de vous aider.
      Lorsque vous commencez: voyez simple. Prenez un matériel qui est répandu comme la ruche Dadant et ne prenez pas trop de matériel car cela peut vite devenir onéreux.
      Mais aussi, lorsque vous allez acquérir du matériel: prenez de la bonne qualité qui dure des dizaines d’années. Le matériel à bas coût … a un coût ! Quelques questions vous posez vous actuellement avant de commencer l’apiculture ?

  2. Un article très complet
    Le conseil de la transmission est capital
    Apprendre et être en lien direct avec d’autres apiculteurs à proximité
    Et bien sûr une patiente passion
    Je dirais aussi aimer les regarder et sentir le parfum de la ruche quand on l’ouvre
    C’est magique
    À bientôt

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :