Partagez cet article !

Découvrez le calendrier apicole et comprenez comment les différentes saisons influencent le travail de l’apiculteur. Cet article vous synthétise les moments clés de la saison et comment vous y préparer au mieux. Ainsi, vous ne serez pas pris au dépourvu et vous gagnerez en sérénité en préparant vos actions.

Cet article est le cinquième article d’une série de 30 articles d’un nouveau format : plus court, plus direct. N’hésitez pas à me dire ce que vous pensez de ce type d’articles en commentaire 😉

Les 4 saisons de l'apiculture

L’hiver : la saison du repos pour les abeilles et l’apiculteur

L’hiver est une saison cruciale dans le calendrier apicole, car elle permet aux abeilles de se reposer et à l’apiculteur de préparer la ruche pour les mois à venir. Les abeilles qui sont nées à la saison précédente (automne) vont vivre jusqu’à 6 mois: elles hivernent. C’est-à-dire qu’elles sont toujours en activité, mais elles se dépensent le moins possible.

paysage couvert de neige, illustrant l'hiver et le repos des abeilles

Durant cette période, il est essentiel de veiller à la bonne isolation de la ruche en installant par exemple des partitions isolantes et de la protéger des prédateurs, comme les rongeurs, en plaçant une grille à l’entrée de la ruche.

Les réserves de nourriture doivent également être vérifiées pour garantir que la colonie dispose de suffisamment de nourriture pour survivre jusqu’au printemps. Si ce n’est pas le cas, l’apiculteur peut apporter un supplément de sirop ou du candi, c’est un pain de sucre.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   À la découverte du miel extraordinaire de Madagascar

Au cœur de l’hiver, entre fin décembre et début janvier, la reine s’arrête de pondre à cause du froid, c’est le bon moment pour faire un traitement contre le varroa, un terrible acarien qui fait des ravages dans nos colonies d’abeilles. L’Oxybee ou le Varromed sont des traitements que je vous recommande d’utiliser.

Le printemps : la saison de l’essor de la colonie

Le printemps est la période la plus plus active pour l’apiculteur et pour les abeilles, c’est la saison clé !

fleurs au printemps, montrant le réveil et l'activité des abeilles

Avec la floraison des fleurs, arbustes, arbres fruitiers , les abeilles commencent à butiner pour collecter du nectar et du pollen.

L’apiculteur doit alors veiller à la santé de la colonie, en contrôlant notamment la présence de la reine et la ponte des œufs.

C’est également le moment de la pose des hausses sur la ruche. La hausse est une extension qui se place sur la ruche. Cet élément permet à la population d’abeilles de s’étendre et de stocker leur excédent de nourriture.

L’été : la saison de la récolte

apiculteur récoltant le miel en été, représentant la saison de la récolte

L’été est le moment de récolter le miel produit par les abeilles et déjà de penser à l’hiver

L’apiculteur doit alors procéder avec précaution pour ne pas stresser la colonie et s’assurer que les abeilles disposent encore de suffisamment de réserves pour l’hiver.

Par ailleurs, l’apiculteur doit continuer d’entretenir les abords de ses ruches pour faciliter ses visites et éviter que la végétation ne gêne l’envol des abeilles. Après la récolte, l’apiculteur doit à nouveau traiter contre le varroa, cette tique qui se place sur le dos des abeilles, en procédant auparavant à un comptage pour estimer le niveau d’infestation.

L’automne : préparation de l’hiver et bilan

Dans le calendrier apicole, l’automne est la saison où l’apiculteur doit préparer ses ruches pour l’hiver.

Les mots d’ordre sont :

  • Vérifier les réserves de miel dans les ruches
  • Enlever les cadres inutiles dans la ruche pour éviter la perte de chaleur

C’est également le moment de dresser un bilan de l’année écoulée et de planifier les activités pour l’année à venir.

ruches feuilles d'automne saison

Les événements apicoles à ne pas manquer dans l’année

Au cours de l’année, plusieurs événements apicoles sont organisés pour permettre aux apiculteurs d’échanger et de partager leurs connaissances. Je pense notamment :

  • Salon de l’Agriculture
  • Congrès National de l’Apiculture Française (CNAF)
  • Le congrès européen de l’apiculture
  • Les journées nationales APIdays
groupe d'apiculteurs lors d'un événement apicole, illustrant les rencontres et les échanges de connaissances.

Les conférences, ateliers et salons apicoles sont autant d’occasions d’apprendre et de réseauter avec d’autres passionné, .

Les syndicats apicoles et les groupements sanitaires organisent régulièrement des conférences physiques et en ligne pour diffuser les nouvelles techniques et produits apicoles. Par exemple, le groupement sanitaire AURA diffuse d’excellentes vidéos sur les traitements varroas.

Les outils indispensables pour l’apiculteur au fil des saison

équipements indispensables pour l'apiculteur

Pour mener à bien vos activités apicoles tout au long de l’année, il est essentiel de vous équiper des bons outils. En fonction des saisons, vous aurez besoin d’un enfumoir, de vêtements de protection, d’un lève-cadre, de hausses supplémentaires et d’autres accessoires. Prenez le temps de choisir des outils de qualité pour faciliter votre travail et garantir la prennité de votre activité.

Je vous invite également à lire pendant l’hiver des livres d’apiculture pour étendre « votre champ de vision » de l’apiculture, découvrir des nouvelles techniques, des nouvelles manières de faire et améliorer votre pratique.

Également, je vous invite à mettre en place un système de suivi de vos interventions sur vos ruches. Cela peut être sur un carnet, sur votre ordinateur ou encore sur une application comme l’excellente application de Damien, Beekube. L’application est 100% gratuite et chaque semaine il livre de nouvelles fonctionnalités. Cet homme est un passionnée qui fait un très bon travail.

Les défis climatiques et environnementaux pour l’apiculture

Les apiculteurs doivent aujourd’hui faire face à des enjeux environnementaux majeurs, tels que les changements climatiques, la perte d’habitat et l’utilisation de pesticides.

Adapter vos pratiques aux différentes saisons et adopter des méthodes durables contribuera à protéger les abeilles et à préserver la biodiversité.

En suivant les conseils et les informations présentées dans cet article, vous pourrez adapter vos pratiques apicoles aux différentes saisons et contribuer à la santé et à la prospérité de vos abeilles. N’hésitez pas à partager cet article et à échanger avec d’autres apiculteurs pour enrichir votre expérience et celle de la tribu des apiculteurs.

.


Partagez cet article !