mes premieres ruches

Mes Premières Ruches

           apprendre l’apiculture de A à bzzzzzz, ensemble ! 

Saviez-vous qu’avant les ruches sur cadre en bois, l’apiculture se pratiquait beaucoup dans des ruches troncs ? C’est en effet une habitation extrêmement proche de l’habitat naturel des abeilles, elle est également isolante et écologique. Je vais vous raconter l’histoire d’un apiculteur français, Stéphane, qui a décidé de préserver ce patrimoine vivant en installant des essaims d’abeilles dans des ruches troncs.

Avant de vous en dire, plus laissez-moi vous présenter cette série d’articles sur les maîtres des abeilles.

L’apiculture que nous connaissons en France est différente des apicultures pratiquées dans d’autres pays. Je vous propose de partir en voyage ensemble, un voyage au cœur de l’apiculture pour découvrir le lien profond qui unit l’homme et l’abeille depuis la nuit des temps.

En découvrant d’autres pratiques, des histoires de vie, j’espère de tout cœur que cela vous inspirera afin de vous aider à trouver VOTRE manière de pratiquer l’apiculture.

Après avoir découvert l’archipel des îles Éoliennes, l’Indonésie avec l’île de Bornéo, l’Argentine avec le delta du fleuve Paraná, la Slovénie en allant dans le parc naturel du Triglav,  le sud de l’Inde avec les montagnes Nilgiris, une région maya du Mexique, sur les falaises du Népal, nous nous rendons en Afrique: au Kenya. Partons à la découverte des ruches troncs suspendues et du grand indicateur, un oiseau étonnant !

« Les maîtres des abeilles » – Liste de l’ensemble des épisodes de la série

Cliquez ici pour retrouver tous les topos (résumés) des épisodes des maîtres des abeilles

Italie, l’abeille noire de SicileMexique, l’abeille maya Russie, les cavaliers du miel
Indonésie, l’arbre à miel sacré Népal, les Gurungs et l’abeille géante Éthiopie, des abeilles au service de la foi
Argentine, à la recherche du paradisKenya : l’abeille, les Yaaku et le grand indicateurCameroun, le miel sacré du peuple Baka
Slovénie, le refuge de l’abeille carniolienne France, le berger des abeilles Nouvelle-Zélande, le trésor des Maoris
Inde, le miel des montagnes bleues Rosenfeld, un paradis pour les abeilles Turquie, deux rivaux pour un trésor

Présentation d’Arte

Arte est une chaine culturelle européenne qui est diffusée depuis 1992. C’est une chaîne franco-allemande qui est connue pour la qualité et la variété de ses reportages. La mission de cette chaîne est « de concevoir, réaliser et diffuser ou faire diffuser par satellite ou par tout autre moyen, des émissions de télévision ayant un caractère culturel et international au sens large, et propres à favoriser la compréhension et le rapprochement des peuples en Europe ».

découvrir l'apiculture traditionnelle

Présentation de la série “Les maîtres des abeilles” d’Arte

Pour notre plus grand bonheur, en 2017, Arte a réalisé une série de 15 épisodes dédiés à l’apiculture. Ces épisodes mettent en avant le lien profond et intime qui lie l’abeille et l’homme. Une des idées de cette série d’épisodes est de se rendre compte de la diversité des abeilles sur Terre et également des différentes traditions, techniques et rituels que les hommes ont créés autour des abeilles.

Cévennes apiculture france
Les Cévennes sont situées dans le Massif central

Présentation de l’épisode 9: “France, le berger des abeilles“

L’histoire de Stéphane, l’apiculteur qui maintient la tradition des ruches troncs

Stéphane est berger et apiculteur, il habite dans le sud de la France . Il a installé son rucher dans les montagnes des Cévennes. Il est situé à 800m d’altitude, au dessus du village d’Arrigas. Il a créé son rucher en récupérant des ruches troncs des villages alentours, il possède 22 ruches.

Stéphane est tout d’abord berger, il a un troupeau de 25 moutons qui est réparti sur 7 hectares.

Préserver la tradition

Et Stéphane est également apiculteur. Sa particularité est qu’il a des ruches dans un format peu commun: des ruches troncs. Ce type de ruche appartient à l’apiculture traditionnelle, tout comme les ruches en paille, les ruches en terre cuite …

Nous avons des traces de l’existence des ruches troncs grâce à l’Ardéchois Olivier de Serres qui les décrit dans son livre « Le Théâtre d’agriculture et mesnage des champs », ce traité d’apiculture a été publié en 1600 et il fut un livre de chevet du roi de France Henri IV.

La règle d’or de Stéphane est qu’il n’achète pas de neuf mais rénove l’ancien. Il préserve ses ruches en les réparant.

Stéphane aime aller voir ceux qui lui ont appris l’apiculture. Comme par exemple Paul Chapelle qui a 99 ans. C’est le doyen des apiculteurs des Cévennes. Comme lui, Stéphane veut transmettre aux générations futures le savoir faire des ruches troncs.

L’abeille noire

En plus de la préservation de l’apiculture pratiquée avec des troncs. Stéphane veut protéger l’abeille noire, l’Apis Mellifera Mellifera qui existe en France depuis des millénaires. L’abeille noire est présente de la Pologne aux Pyrénées, elle est parfaitement adaptée au climat français. Malheureusement cette espèce est en voie de disparition, car elle est mélangée avec d’autres espèces ce qui fait qu’il est très difficile de retrouver des races pures.

Bien que les abeilles noires soient réputées agressives. Stéphane les apprécie, car elles font partie de l’écotype.

Les abeilles sont parmi les meilleurs pollinisateurs au monde, mais ce ne sont pas les seuls.

apiculture abeilles france
Des abeilles noires construisent un rayon de cire

Pratiquer l’apiculture avec des ruches troncs

L’apiculture avec des ruches troncs est très différente de l’apiculteur moderne avec des cadres mobiles (Dadant, Langstroth, Warré,..). Cette pratique d’apiculture avec les troncs a presque disparu.

Chaque ruche tronc est recouverte d’une lauze, c’est une lourde dalle de schiste. Ce type de ruche a un rendement en miel très faible. Chaque ruche tronc est posée sur une pierre pour l’isoler du sol. L’isolation se fait donc au-dessus et au-dessous.

rucher ruche tronc
Les ruches troncs sont isolées par le haut et par le bas

Les ruches troncs sont taillées dans des troncs de châtaigniers car c’est un bois:

  • qui est imputrescible
  • qui est riche en tanins, cela diminue l’impact des pathogènes
  • qui, lorsqu’il a des parois épaisses, atténue fortement les variations hygrothermiques à l’intérieur de la ruche. C’est un bois très isolant qui offre une protection naturelle
  • qui résiste bien aux assauts du temps

C’est ainsi que certaines ruches troncs atteignent l’âge très respectable de 300 ans ! 😳 Et oui, le bois est une matière naturelle qui dure.

Les manipulations dans une ruche tronc ne sont pas évidentes, ce ne sont pas les mêmes qu’une ruche à cadre. Il faut avoir un esprit de ruche tronc sinon on n’y arrive pas.

essaim ruche tronc
La pratique de l’apiculture dans une ruche tronc est différente d’une apiculture avec des cadres

Voici les conseils de Stéphane si vous souhaitez installer une ruche tronc

  1. Avoir une source d’eau à côté (une ruche consomme environ 80l d’eau par an)
  2. Utiliser un tronc de châtaignier
  3. Installer la ruche sur un muret pour éviter que la terre ne descende sur la ruche

Les ruches troncs de Stéphane peuvent avoir 300 et 350 ans. Le bois est encore en très bon état. À l’intérieur de la ruche, il y a un croisillon. Quand les anciens récoltaient, ils n’allaient jamais plus bas que le croisillon sinon cela voulait dire qu’ils mettaient la ruche en péril en prélevant trop de réserves.

Ruche tronc vide
Préparation d’une ruche tronc, on peut voir un croisillon dans la ruche. Ce croisillon indique à l’apiculteur de ne pas récolter plus bas que ce point de référence

Si vous souhaitez en savoir plus si la ruche tronc, voici une vidéo qui vous présente comment en fabriquer une

Quelles sont les connaissances clés pour comprendre cet épisode ?

L’apiculture est un art et une passion, il faut aimer l’abeille pour être apiculteur

Pourquoi enfumer les abeilles ?

En enfumant, cela amène les abeilles à se gorger du miel pour protéger leur récolte. Et pendant qu’elles se gorgent de miel, elles ne s’occupent pas de l’apiculteur.

fumée abeilles
Allumage d’un enfumoir

Récupérer un essaim sauvage

Il faut enlever toute la cire de l’endroit où s’est installé l’essaim, car sinon un autre essaim pourra s’installer au même endroit. Cela peut être un avantage également !

Les abeilles récupérées ne piquent pas, car elles sont gorgées de miel, elles ne peuvent pas plier leur abdomen pour libérer leur dard.

cire abeille neuve
La cire neuve est récupérée

L’essaimage

Au printemps, lorsque les fleurs sont abondantes, la température favorable et lorsque la place manque, une ruche peut se diviser après l’éclosion d’une nouvelle reine. Il n’y a pas de place pour deux reines dans une ruche, l’ancienne doit quitter les lieux avec une partie de la colonie pour se regrouper sous un toit, dans un tronc creux ou encore entre un volet et une fenêtre. C’est l’essaimage.

Un essaim peut contenir entre 10 et 60 milles abeilles. Une fois que l’essaim est fixé, il construit rapidement des rayons de cire pour stocker du miel. 3 jours après l’arrivée de la colonie, la reine exilée se met à pondre pour assurer le développer du nouvel essaim. Une fois que la reine de l’essaim sauvage récupéré, toutes les abeilles la suivront.

reine des abeilles
Une jeune reine qui a essaimé

Comment les anciens éloignaient les prédateurs des ruches ?

Ils mettaient du bois et de la bouse de vache pour fermer le toit des ruches. Cela éloignait également les fouines, les belettes et les blaireaux

Conseil aux apiculteurs

L’apiculteur doit être au courant des floraisons qui environnent son rucher

fleur abeille nectar
Une abeille butine

Que retenir de cet épisode ? 

Race d’abeillesApis mellifera mellifera (abeille noire)
Extraction du mielJe ne sais pas !
Format de rucheRuches troncs
Miel produitMiel toutes fleurs
DangersPas de changement régulier de la cire des rayons
Pas d’observation précise de l’état sanitaire du couvain
TechniquesRécupération et réparation des ruches anciennes
Récupérer des essaims

Les ruches troncs s’avèrent être une apiculture à part. C’est une pratique traditionnelle qui perdure de manière éparse sur notre territoire, elle a ses adeptes et ses ressources spécialisées référençant les techniques de fabrication et de tenue de ruche. J’espère que cette découverte de cette partie de l’apiculture vous a intéressé.

Et vous, avez-vous déjà vu des ruches troncs ?

Ressource web

https://journals.openedition.org/ethnoecologie/2531