mes premieres ruches

Mes Premières Ruches

Partagez cet article !

Chaque fin d’année, que l’on soit nouvel apiculteur ou apiculteur déjà installé, il est important de remplir la déclaration de ses ruches, même en 2023, auprès du Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation.

Cette déclaration peut être remplie en ligne ou envoyée par la Poste. Elle permet d’avoir une estimation de la dynamique apicole au sein de notre pays selon l’emplacement des ruchers sur le territoire. Cette déclaration permet également de donner un aperçu de l’évolution du nombre de ruches en France.

 

Pourquoi déclarer une ruche ?

Chaque apiculteur est tenu de déclarer chaque année ses ruches. La déclaration recueille des informations comme le nombre et l’emplacement de vos ruches ainsi que vos coordonnées. Et grâce à ces informations, le Ministère de l’Agriculture peut agir et être informé de l’état de notre apiculture.

Remplir le formulaire prend 1 à 2 minutes (vraiment !), les informations demandées sont très faciles à renseigner !

Des chiffres, des précautions et des aides

Voici les 3 bénéfices qui résulteront de votre déclaration.

  • En déclarant vos ruches, vous fournissez des informations essentielles au ministère de l’Agriculture sur l’évolution du cheptel apicole en France, y compris la localisation et le nombre de ruches par région et département.
  • La déclaration permet aux groupements sanitaires apicoles (GSA) de vous contacter en cas d’épidémies dans votre région, comme la loque américaine et européenne, ou une infestation par Aethina tumida, un coléoptère nuisible pour les ruches.
  • La déclaration de vos ruches contribue à une meilleure distribution des aides européennes pour la filière apicole, car l’Union européenne utilise ces données pour allouer des subventions du Programme Apicole Européen (PAE) aux apiculteurs, en fonction du nombre de ruches déclarées dans chaque pays membre. C’est ainsi que Jean Baptiste a pu bénéficier d’une aide de la mairie.
Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Réussir la visite de printemps de vos ruches
apiculteur champ ruches

Le numéro NAPI

Si c’est la première fois que vous remplissez la déclaration de vos ruches, un numéro NAPI (Numéro d’apiculteur) vous sera attribué. 

Si vous avez déjà fait cette déclaration l’année dernière, vous pouvez renseigner le numéro NAPI qui vous a déjà été attribué 

Quelles sont les informations demandées pour la déclaration de vos ruches en 2023 ?

Je vais vous montrer la déclaration de détention et d’emplacement de ruches que j’ai rempli sur internet sur le site du ministère de l’Agriculture

Votre numéro NAPI

Renseignez votre numéro d’apiculteur si vous en avez en, si ce n’est pas le cas, laissez le champ vide et cliquez sur SUIVANT

Attention: Si vous commencez l’apiculture, sachez que la déclaration 2023 de ruches devra être faite dès l’installation de votre première ruche. Il ne faudra pas attendre la période d’ouverture des déclarations de septembre à décembre. Ensuite, à partir de septembre, il vous faudra à nouveau remplir la déclaration de ruches. C’est le bizutage des nouveaux: remplir deux fois le formulaire 😄

NAPI declaration ruches 2023

Votre numéro SIRET (pas obligatoire)

Si vous vendez des produits de votre ruche comme du miel, de la cire, des essaims à des personnes en dehors de votre famille, vous devez demander un numéro SIRET, voici un guide créé par le site les ruchers d’Alexandre.

Si vous n’avez pas de numéro SIRET (comme moi), sélectionner non et passer à l’étape suivante.

particulier declaration ruches 2023

Vos coordonnées personnelles

Le ministère de l’Agriculture requiert ces informations pour pouvoir vous contacter en cas de maladie ou d’épidémie près de votre rucher.

Les coordonnées qui sont demandées sont: Civilité, nom, prénom, adresse postale, numéro de téléphone et adresse email.

Vous pouvez autoriser ou non à l’administration à communiquer avec vous par email

debut declaration ruches 2023

Le nombre de ruches

Il vous faut ensuite indiquer le nombre de colonies d’abeilles que vous avez, que cela soit des ruches, ruchettes ou ruchettes de fécondation.

Emplacement du rucher ou des ruchers

Enfin, il vous faut indiquer la localisation de votre rucher. Si vous en avez plusieurs ou si vous faites de la transhumance, vous pouvez les renseigner en sélectionnant « oui » à la question « Avez-vous des emplacements sur d’autres communes ? »

Une fois que vous avez renseigné l’ensemble des emplacements, on vous demande de valider l’exactitude des informations que vous avez fournies.

validation declaration ruches 2023

Et voilà la der’ des der’. Cette page récapitule l’ensemble des informations que vous avez renseigné. Relisez-les, répondez à la question de sécurité pour valider que vous êtes bien un être humain et pas une abeille 😄 et validez !

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Les 6 premières étapes pour commencer l'apiculture en 2024
validation declaration ruches 2023

Et voilà c’est terminé 🎉! Une fois votre déclaration remplie, vous pouvez la conserver en format PDF.

Une foire aux questions est mise à disposition pour le cas où vous rencontreriez des difficultés pour télédéclarer ou pour des questions plus générales autour de la déclaration 2023 de vos ruches.

Comment sont traitées les informations ?

Les données ainsi collectées sont anonymisées France AgriMer. C’est l’établissement national des produits de l’agriculture et de la mer qui est rattachée au ministère de l’Agriculture, voici sa mission explicitée sur sa page Wikipedia

« Ce regroupement conforte l’échelon régional dans le suivi de chacune des filières et assure une complémentarité avec les services de l’État pour l’exercice des missions d’observation économique, notamment le recueil de données« 

Une fois ces données collectées et anonymisées, elles servent à établir des cartes de répartition des ruchers sur le territoire national. Cela permet d’estimer à mesure des années la dynamique d’évolution de l’apiculture selon les départements, régions et communes.

Le site de l’ADA France, qui est la fédération nationale des associations régionales de développement de l’apiculture, a l’autorisation d’utiliser ces données pour informer sur l’évolution de l’apiculture en France, aussi bien l’apiculture professionnelle que l’apiculture amateur

Voici par exemple un tableau représentant le nombre d’apiculteurs en France et la répartition des ruches

apiculture 2020
Source : Observatoire de de la production de miel et de gelée royale de FranceAgriMer 2021 – données 2020, publiée en juin 2021.

Déclarer ses ruches en ligne ou par voie postale

Toutes les personnes (amateurs ou professionnelles) et entités sociales (association, groupement, entreprise) sont tenues de déclarer leurs ruches et cela dès la première colonie !

La déclaration peut se faire de deux manières: en ligne ou par voie postale:

  • La déclaration en ligne se fait directement sur le site du ministère de l’Agriculture pour remplir le formulaire CERFA 13995*04
  • Par voie postale en remplissant ce même formulaire 13995*04 disponible ici. Le formulaire devra ensuite être envoyé à cette adresse: DGAL – Déclaration de ruches – 251 rue de Vaugirard – 75732 Paris Cedex 15.

Attention: La déclaration pour ses ruches ne peut pas se faire en mairie !

Affichage du NAPI

Le numéro NAPI sert lorsque l’on veut contacter l’administration, mais également pour identifier ses ruches.

Le numéro d’apiculteur (NAPI) doit être affiché au rucher sur au moins 10% des ruchers ou sur un panneau à proximité. Les chiffres doivent avoir une taille minimum de 8 cm de hauteur et 5 cm de largeur. Cependant, si toutes les ruches sont identifiées, la hauteur des caractères peut être limitée à 3 cm (arrêté du 11 août 1980).

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Le calendrier apicole : les différentes saisons de l'apiculteur
numero NAPI rucher
Voici un numéro NAPI bien visible !

La déclaration de vos ruches est une démarche importante et peu chronophage. Elle vous confère un numéro NAPI qui vous enregistre officiellement en tant qu’apiculteur/apicultrice ! Elle aide également le ministère de l’Agriculture ainsi que de multiples organismes comme l’ADA à connaître l’état de l’apiculture en France.

C’est le seul moyen que nous avons pour connaître le nombre de ruches sur notre territoire. Je vous invite donc vivement à remplir cette déclaration et à le faire chaque année pour faire grossir le nombre d’apiculteurs sur notre territoire et montrer à l’État que nous sommes nombreux et que les décisions politiques qu’ils prennent sur l’environnement avec les pesticides, l’urbanisme ou d’autres lois peuvent également toucher des dizaines de milliers d’apiculteurs.

Et vous, avez-vous rempli votre déclaration de ruches pour l’année 2023 ? 😜

Sources :

Notice du ministère de l’Agriculture sur la déclaration des ruches

Formulaire en ligne


Partagez cet article !