mes premieres ruches

Mes Premières Ruches

           apprendre l’apiculture de A à bzzzzzz, ensemble ! 

Partagez cet article !

Je vous propose de vous expliquer en détail la biologie d’une abeille: comment reconnaître une abeille ? Comment un essaim est organisé ? Quelle est la nourriture de l’abeille ? Pourquoi on dit que l’abeille a une plasticité comportementale ?

Il existe près de 20.000 espèces d’abeilles dans le monde, dont 2.000 espèces sont présentes en Europe et 1.000 espèces en France. Parmi ce nombre incroyable d’espèces, il y a des espèces qui sont dites solitaires, car les individus vivent séparés, il y a des espèces sociales qui forment de petites colonies et il y a des espèces eusociales comme l’Apis mellifera, c’est l’abeille que nous connaissons généralement et qui produit du miel. Intéressons-nous de près à cette abeille et à sa biologie.

Cet article se focalisera sur la biologie de l’abeille eusociale: c’est l’abeille que nous connaissons tous, la plus populaire. C’est surtout cette abeille qui est utilisée en apiculture, on l’appelle communément l’abeille domestique. Voici plusieurs photos qui vous permettront de comprendre de quelle abeille il s’agit.

Une abeille butine une fleur

C’est bon ?

Vous voyez de quelle abeille je veux parler ? 😜

J’ai rédigé cet article après avoir visionné le cours en ligne « Abeilles et Environnement » dont je vous parle plus en détail dans cet article.

Qu’est-ce que la biologie ?

La biologie, c’est l’étude de la vie. C’est l’étude de toutes les caractéristiques des êtres vivants: humains, insectes … 

Nous allons nous intéresser particulièrement aux caractéristiques de l’abeille et à sa biologie.

1. Comment reconnaître une abeille ?

L’abeille fait partie de la famille des hyménoptères, comme les fourmis et les guêpes. Chaque abeille possède:

  • Deux paires d’ailes qui peuvent s’accrocher ensemble lorsque l’abeille est en vol. Au repos, les ailes se décrochent et se rabattent sur le corps de l’abeille.
  • Trois paires de pattes, la paire de pattes arrières servent à transporter le pollen
  • Un thorax
  • Un dard pour piquer, une abeille ne peut piquer qu’une seule fois, car après avoir piqué, l’abeille meurt, l’abdomen arraché par la sortie de son dard.
Caractéristiques physiques d'une abeille biologie
Un si petit insecte à qui l’on doit tant

La taille des abeilles varie de quelques millimètres à 2 cm de longueur pour les plus grandes comme l’Apis Dorsata, une abeille présente dans le Sud-est asiatique

Combien de temps vit une abeille ?

La durée de vie d’une abeille varie de quelques semaines et 3 ou 4 ans pour les reines. 

Comment peut-on reconnaître une espèce d’abeilles ?

Un des moyens les plus fiables pour connaître la race d’une abeille est d’étudier les nervures des ailes. En mesurant certains espacements sur leurs ailes ont peut définir à quelle race l’abeille fait partie: Apis Mellifera Mellifera, Apis Ceran, Apis Mellifera Ligustica, …

2. Les espèces d’abeilles 

l'abeille et les insectes et hyménoptère
Schéma simplifié de la famille des hyménoptères jusqu’aux abeilles

Je vous présente un schéma un peu scientifique, je l’ai simplifié au maximum. L’idée est de comprendre d’où vient l’abeille.

Les abeilles font partie de l’ordre des Hyménoptères, comme les fourmis et les guêpes. Elles sont issues par la suite de la super-famille des Apoïdes.

Au sein des abeilles sociales, il y a les abeilles du genre Apis: ce sont les abeilles qui produisent du miel. 

Il existe 9 espèces du genre Apis dont la quasi-totalité est située en Asie sauf … l’Apis mellifera. Et au sein de l’espèce Apis Mellifera, il y a 25 races d’abeilles comme l’Apis mellifera ligustica, l’Apis mellifera mellifera, l’Apis mellifera caucasica, l’Apis mellifera carnica, …

L’abeille que nous connaissons en France est l’abeille noire, l’Apis mellifera mellifera.

La famille Apis
Présentation de la famille des abeilles du genre Apis et Apis mellifera

Il y a des races d’abeilles plus ou moins recommandées pour commencer l’apiculture, je vous en dis plus dans cette vidéo.

Des sites internet sont des spécialistes de certaines races, comme ce site sur l’abeille noire en Belgique

3. Les nids des abeilles domestiques

Le nid des abeilles est construit avec de la cire. Contrairement aux guêpes ou aux frelons, les abeilles ne peuvent pas construire des parois autour de leur nid. C’est pour cela qu’elles vivent dans des cavités comme des troncs d’arbres creux, des cheminées, derrière des volets, dans des arrosoirs, dans de petites cabanes abandonnées …

Les abeilles produisent de la cire grâce au nectar qu’elles récoltent des fleurs, ce même nectar permet également de produire du miel.

nourriture et biologie d'une abeille
Cadre de pollen (en bas du cadre), de miel (en haut à droite) et de nectar (en haut à gauche)

Une fois qu’un rayon de cire est construit, la reine va y pondre des oeufs. Ils deviendront des larves puis des nymphes puis des abeilles. Dans ces mêmes rayons de cire, les abeilles vont y stocker du pollen et du nectar afin de constituer leurs réserves.

Les abeilles ont une caractéristique naturelle d’amasser. Lorsque les rentrées de nectar sont très importantes, elles peuvent ainsi constituer des stocks très importants de miel. C’est ce surplus que l’apiculteur va récolter pour l’extraire et ensuite le mettre en pot.

Avant le 18e siècle, les apiculteurs utilisaient des ruches en osier, impossible à étudier dans le détail, car les rayons sont collés à la ruche. Au 19e siècle est apparue une apiculture plus moderne avec des cadres en bois mobile. Cela permet à l’apiculteur de pouvoir observer le développement et l’état sanitaire de ses abeilles tout en préservant les rayons de cire. C’est à la fois un format de ruche respectueux de l’abeille et de l’apiculteur.

J’ai écrit un article qui vous raconte l’histoire de la ruche de -2500 ans avant J-C à aujourd’hui

plusieurs types de ruche

4. La composition d’une colonie

La population de la ruche varie de 15.000 à 80.000 individus. Cette population est constituée

  • Des abeilles ouvrières
  • De la reine
  • Des mâles, appelés également faux bourdon

On appelle ces 3 groupes des castes. Une caste est, chez les insectes, l’ensemble d’individus qui remplissent une même fonction.

Toutes ces castes ont plusieurs phases dans leur vie: Oeuf, larve, nymphe et vie adulte.

couvain et biologie abeille
Des oeufs, des larves et du couvain d’abeilles ouvrières et mâles

Chaque caste a une durée différente de la ponte à la naissance:

  • Les ouvrières naissent en 21 jours 
  • La reine naît en 15 jours
  • Les mâles (faux bourdon) naissent en 24 jours

Le rôle de la reine

Son premier rôle est de pondre, elle pond de 1.500 à 2.000 oeufs par jour au printemps. Son rôle est également de créer une identité unique à la colonie grâce à son odeur, que l’on appelle phéromone. En rentrant dans la ruche, chaque abeille sent grâce à cette « odeur » si elle est dans la bonne ruche ou pas.

Les phéromones de la reine permettent de rythmer l’organisation sociale de la colonie d’abeilles.

Le rôle des mâles

Les mâles ne butinent pas de nectar ni de pollen, ils ne participent pas aux tâches internes de la ruche. Le seul rôle qu’ils ont est de féconder les reines vierges. En effet, quelques jours après sa naissance, la reine s’envole afin de se faire féconder par 10 à 20 mâles. Une fois que la fécondation est terminée, elle rentre à la ruche qu’elle ne quittera plus pour y pondre.

Le rôle des ouvrières

Les ouvrières sont la cheville … ouvrière de la ruche. Elles assument tous les rôles intérieurs et extérieurs qui permettent son bon développement et sa sécurité.

5. Quelles sont les tâches dans une colonie ?

Tandis que la tâche de reproduction concerne la reine et les mâles, les tâches de développement de la colonie incombent aux abeilles ouvrières. Ces travaux se divisent en 2 catégories: les tâches intérieures et les tâches extérieures.

Les tâches intérieures à la ruche

  • Le nettoyage des cellules.
  • Produire la nourriture et s’occuper des larves.
  • Construire le nid ou réparer le nid.
  • Thermoréguler le nid.
  • S’occuper de stocker les réserves apportées par les butineuses.
abeilles pont dans ruche
Des abeilles font un pont pour bâtir des cadres de cire

Les tâches extérieures à la ruche sont:

  • Récolter du pollen.
  • Butiner du nectar.
  • Récolter de l’eau.
  • Récolter de la propolis.
  • Surveiller les dangers sur la planche d’envol
butineuses revenant à la ruche
Des butineuses reviennent à la ruche avec du pollen et peut-être du nectar

Répartition des tâches et plasticité du comportement

Les ouvrières réalisent ces tâches intérieures et extérieures en fonction de leur âge. Néanmoins, la clé de ce système est que les abeilles vont adapter leurs tâches par rapport aux besoins de la colonie, on appelle ce comportement la plasticité comportementale.

Ainsi, s’il y a beaucoup de fleurs qui éclosent et que ces fleurs contiennent de grandes quantités de nectar et de pollen, les abeilles vont délaisser les tâches d’intérieurs afin d’être plus nombreuses aux tâches d’extérieures.

Autre exemple, s’il y a beaucoup d’oeufs qui ont besoin de nourriture, les abeilles vont réduire le nombre de butineuses afin de s’occuper des oeufs et des larves en priorité.

6. La communication chez les abeilles

Une autre clé de la biologie de l’abeille est sa capacité à communiquer. Les abeilles communiquent grâce aux odeurs et aux vibrations.

Communiquer avec les odeurs

Les abeilles peuvent émettre et recevoir des phéromones, ce sont des odeurs.

Ces odeurs peuvent inciter à créer un comportement dans la colonie comme par exemple lorsque la reine sort de la ruche pour se faire féconder, peu après sa naissance, elle émet des phéromones pour attirer les mâles à la féconder

Les odeurs peuvent également modifier un comportement. Lorsque la reine est dans la ruche, elle émet des phéromones qui empêchent les ouvrières de pondre des oeufs (oui, les abeilles ouvrières peuvent pondre également dans certains cas particuliers).

reine communique phéromone biologie abeille
La reine (cercle blanc) a une odeur qui régule l’activité de la colonie

Communiquer avec les vibrations

Les abeilles émettent plusieurs types de vibrations. Une de ces vibrations très connues est la danse en 8. Cette danse est réalisée par une butineuse qui a trouvé un butin de nectar près de la ruche, la butineuse est revenue pour communiquer aux autres abeilles sur la zone de butinage, elle communique des informations comme

  • la distance
  • la quantité de butin
  • le type de butin
  • l’odeur de la fleur 

Les vibrations de l’abeille qui danse permettent de donner l’azimut et la distance du butin en dessinant un 8 sur le rayon de cire. Voyez plutôt l’abeille en haut de la vidéo qui fait vibrer ses ailes, elle dessine un 8 et elle indique ainsi une zone à aller butiner avec d’autres ouvrières.

7. Comment les abeilles se reproduisent: l’essaimage

L’essaimage est le mécanisme de reproduction de l’espèce.  À un moment de l’année, au moment du printemps généralement, les abeilles ouvrières décident d’élever une nouvelle reine, car elles sentent que la reine actuelle est vieille, affaiblie et que si une nouvelle reine ne nait pas, la colonie court un danger.

C’est ainsi que plusieurs reines sont élevées dans la colonie, la première reine qui naît tue les autres avant qu’elles ne naissent à leur tour. La nouvelle reine reste dans la ruche, elle a pris la place de l’ancienne reine.

essaim parti d'une ruche
Cet essaim vient de quitter la ruche et recherche une cavité pour s’installer

Que se passe-t-il pour l’ancienne reine ? C’est un voyage en 3 étapes.

  • 1re étape: l’ancienne reine et 1/3 des ouvrières quittent la ruche et s’installent dans un endroit proche de la colonie comme sur une branche, sous un toit, sur un poteau. C’est un essaim.
  • 2e étape: après quelques jours à l’air libre, l’essaim qui a quitté la ruche trouve un emplacement définitif pour s’y installer. Comme dans une cheminée, une ruche piège, dans un toit, dans un mur.
  • 3e étape: l’ancienne reine et les ouvrières bâtissent de nouveaux rayons de cire dans leur nouveau logement

8. La nourriture des abeilles

Les 2 composants essentiels de la nourriture des abeilles sont: le pollen et le nectar.

Le pollen est une excellente source de protéines et d’acides aminés pour les abeilles tandis que le nectar est très riche en sucre, c’est le carburant énergétique des abeilles. 

Le pollen est conservé sous forme de pains de pollen et le nectar est stocké sous forme de miel.

nourriture abeilles ruche
Cadre de provision d’une ruche

Consommation en nourriture d’une ruche

Une colonie de 50.000 abeilles consomme:

  • 120 kg de nectar par an
  • 20kg de pollen par an
  • 20l d’eau par semaine en été

Afin de pouvoir récolter toute cette nourriture, les butineuses vont couvrir une zone de butinage dont le rayon s’étend de 1,5 à 5km aux alentours de la ruche !

Le secret de la bonne santé des abeilles

Afin de pouvoir être en bonne santé, pouvoir résister aux hivers rigoureux et aux maladies, les abeilles ont besoin d’une nourriture de qualité, de quantité et de diversité. Une seule source de pollen (de colza par exemple) même en très grande quantité ne peut permettre aux abeilles de se développer correctement.

Imaginez si vous mangez des carottes toute l’année, pensez-vous que vous vous porterez bien ? J’en doute. Même nous, nous avons besoin d’avoir une variété dans notre alimentation pour créer ainsi des apports divers, de qualité (avec le moins de pesticides possible) et en quantité. C’est la même chose pour les abeilles !

Vous savez maintenant tout sur la biologie de l’abeille domestique. Je remercie chaleureusement les contributeurs du MOOC « Abeilles et Environnement » qui ont créé des cours de qualité. Ils ont été une excellente base pour écrire cet article qui est une version simplifiée de la première semaine de ce MOOC  » Biologie des abeilles ».

Je vous propose également une version vidéo de l’article sur la biologie de l’abeille

La plupart des photos proviennent de ce compte blumenbiene


Partagez cet article !
%d blogueurs aiment cette page :