mes premieres ruches

Mes Premières Ruches

Partagez cet article !

L’extraction du miel est l’aboutissement de l’année des apiculteurs. L’extraction permet de récolter le fruit du travail de leurs abeilles. Dans cet article, je vais vous présenter les différentes méthodes d’extraction du miel, leurs avantages et inconvénients, ainsi que des conseils pour réussir cette opération délicate.

Cet article est la suite de l’article sur la récolte du miel étape par étape

illustration apiculteur extrait miel
Illustration d’un apiculteur dans sa miellerie

Cet article est le 13e d’une série de 30 articles d’un nouveau format : plus court et plus direct. N’hésitez pas à me dire ce que vous pensez de ce format en commentaire 😉

Les méthodes d’extraction du miel : centrifugeuse, pressoir et rayons

Il existe plusieurs méthodes pour extraire le miel des rayons, chacune ayant ses avantages et ses inconvénients.

Les trois principales méthodes d’extraction sont :

  • l’extraction à l’aide d’une centrifugeuse
  • l’utilisation d’un pressoir à miel
  • la dégustation du miel directement dans les rayons de cire

L’extraction avec une centrifugeuse

L’extraction avec la centrifugeuse est la méthode la plus populaire pour extraire le miel. C’est une méthode rapide, efficace et qui permet d’extraire un grand nombre de cadres de hausses tout en préservant la cire des rayons.

Une fois la récolte des hausses faite, voici les étapes pour extraire :

  1. Désoperculer les rayons, c’est-à-dire enlever la fine couche de cire qui scelle les alvéoles contenant le miel avec un couteau
  2. Placer les cadres dans la centrifugeuse
  3. Faites tourner la centrifugeuse, à la main ou en appuyant sur le bouton si elle est électrique
  4. Au fur et à mesure des rotations, le miel sort des alvéoles
Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   La vraie recette du pain d'épices au miel de Paul Bocuse
Un apiculteur utilisant une centrifugeuse pour extraire le miel
Le panier à l’intérieur de la centrifugeuse stabilise les cadres de hausse pendant la rotation

Les avantages de cette méthode sont une extraction rapide, un bon rendement, car le miel est bien extrait des rayons et la cire ressort quasiment intacte de la centrifugeuse.

C’est la méthode qu’utilisent les plus grands exploitants apicoles qui ont des tonnes et des tonnes de miel à extraire. Cependant, elle nécessite un investissement initial pour l’achat de la centrifugeuse.

L’extraction par un pressoir à miel

L’utilisation d’un pressoir à miel est une méthode traditionnelle d’extraction du miel. C’est une méthode que j’ai souvent vu en visionnant les reportages « Les maîtres des abeilles » qui nous présente les différentes pratiques apicoles partout dans le monde, ils pressaient le miel soit directement à la main, soit en broyant la cire avec le miel avec un bâton.

Un pressoir à miel en action

Le pressoir à miel consiste à … presser les rayons pour en extraire le miel, c’est facile à comprendre

Pour utiliser un pressoir à miel :

  1. Découper les rayons des cadres de hausses en carré
  2. Les rayons peuvent toujours être operculés ou non
  3. Placez les rayons dans le pressoir
  4. Faites descendre la presse pour appliquer une pression pour faire sortir le miel

Cette méthode est plus lente que la centrifugeuse, par contre elle permet d’obtenir un miel plus savoureux et plus riche en nutriments car les rayons sont pressés avec la cire, le pollen et les propolis. L’inconvénient de cette méthode est qu’elle détruit les rayons, qui devront être remplacés.

La consommation du miel directement dans les rayons

Enfin la méthode la plus simple est la consommation du miel alors qu’il est toujours dans les rayons de cire. Vous dégustez le miel sans le séparer de la cire. Pour ce faire, il suffit de couper un morceau de rayon de hausse contenant du miel et de le mâcher pour en extraire le miel.

Les avantages de cette méthode sont la simplicité et la possibilité de déguster un miel brut et naturel. Toutefois, tout comme le pressoir à miel, les rayons sont détruits.

Un morceau de rayon de miel sur une assiette, prêt à être dégusté
Un morceau de rayon de miel sur une assiette, prêt à être dégusté

Préparation des cadres pour l’extraction du miel

Avant de procéder à l’extraction du miel, faites votre récolte en récupérant les hausses sur vos ruches, retirez les cadres des hausses et vérifiez que les alvéoles sont scellées. L’opercule de cire indique que le miel est prêt à être extrait.

miel operculé cellules
Ce cadre de hausse est parfaitement operculé. Il est prêt pour l’extraction.

Ensuite, selon la méthode d’extraction choisie, désoperculez ou non les rayons avec un couteau à désoperculer ou un peigne à miel. Veillez à le faire avec délicatesse pour ne pas trop endommager les rayons.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Le Technicien Sanitaire Apicole (TSA), c'est quoi ?

Les erreurs courantes à éviter

Lors de l’extraction du miel, il est important d’éviter certaines erreurs courantes :

  • Ne pas attendre que les alvéoles soient scellées : extraire le miel trop tôt peut vous conduire à extraire du miel qui a un taux d’humidité trop élevé. Le miel fermentera peu de temps après la mise en pot et deviendra inconsommable.
  • Extraire le miel dans une pièce trop froide : le miel s’écoule plus facilement à une température d’environ 20 à 25°C. Si le miel est trop froid, l’extraction sera plus difficile et moins efficace. Je me souviens du jour où j’ai extrait le miel et il y a eu une brutale chute de température à cause d’un orage, l’extraction a été terriblement longue !
  • Négliger le nettoyage du matériel : un matériel d’extraction propre et bien entretenu est essentiel pour préserver la qualité du miel et éviter la contamination.
  • La poussière : n’extrayez pas votre miel dans une pièce où il y a beaucoup de passage et de poussière. Auquel cas, la poussière va entrer dans le miel pendant son extraction 😖

Le stockage et la conservation du miel extrait

Une fois le miel extrait, il est important de le stocker et de le conserver correctement pour en préserver la qualité et la saveur.

Le miel doit être stocké dans des pots en verre ou en plastique alimentaire, à l’abri de la lumière et de la chaleur. Pour conserver le miel dans les meilleures conditions, veillez à ce que la pièce ait une température constante d’environ 15°C.

Veillez également à bien fermer les pots pour éviter que le miel n’absorbe l’humidité de l’air.

mise en pot miel verre extraction

L’extraction du miel est une étape cruciale pour les apiculteurs, qui permet de récolter le précieux nectar produit par leurs abeilles. Si vous voulez voir en vidéo les différentes étapes, je vous partage une vidéo que j’ai réalisé pour vous montrer la récolte et l’extraction du miel du début à la fin.

N’oubliez pas que la réussite de l’extraction repose sur une bonne préparation des cadres, un choix judicieux de la méthode d’extraction, le respect d’une hygiène et d’une propreté des outils utilisés (et de vos mains) et l’utilisation d’outils adaptés pour mener à bien cette opération délicate.

Bonne extraction et bonne dégustation de votre miel !


Partagez cet article !