Partagez cet article !

L’imagination est Ă  l’honneur dans cet article, notamment sur le sujet du vol de ruches 😁 Pourquoi ? Parce qu’aprĂšs avoir rĂ©digĂ© une interview fictive entre un apiculteur et une reine d’une colonie d’abeilles, je vous propose une autre interview, Ă©videmment fictive, entre un apiculteur et un individu dont le passe-temps consiste Ă  dĂ©rober des ruches.

vol de ruches
Illustration d’un voleur de ruches en action

Cet article est le 24e d’une sĂ©rie de 30 articles d’un nouveau format : plus court et plus direct. N’hĂ©sitez pas Ă  me dire ce que vous en pensez en commentaire 😉

Vol de ruches : entretien avec un voleur

Apiculteur : Bonjour, mĂȘme si je ne suis pas ravi de discuter avec un voleur de ruches, je pense qu’il est important de comprendre pourquoi vous faites cela et comment vous opĂ©rez. Pouvez-vous nous dire pourquoi vous volez des ruches ?

Voleur de ruches : Bonjour, je comprends votre point de vue. Je vole des ruches principalement pour l’argent. Les abeilles et les essaims sont trĂšs demandĂ©s, surtout au printemps lorsque les apiculteurs cherchent Ă  dĂ©velopper leurs colonies. Je revends les ruches volĂ©es Ă  des acheteurs sur des sites de revente comme le bon coin. Les acheteurs ne savent pas que les ruches sont volĂ©es et ils ne sont pas trĂšs regardant sur l’origine des essaims.

Apiculteur : Comment choisissez-vous les ruches à voler et comment vous y prenez-vous pour les voler sans vous faire repérer ?

Voleur de ruches : Je repĂšre gĂ©nĂ©ralement les ruches qui sont faciles d’accĂšs et prĂšs des routes, car elles sont plus faciles Ă  transporter rapidement en les mettant dans mon camion. Je repĂšre des ruches Ă©galement grĂące aux informations que je peux trouver sur Internet, sur les groupes Facebook d’apiculteurs ou en discutant avec des apiculteurs peu mĂ©fiants. Je prĂ©fĂšre voler la nuit et en semaine. Les abeilles sont moins actives et il y a moins de risques de se faire repĂ©rer. La plupart du temps, je m’Ă©quipe d’une vareuse ou d’un voile pour Ă©viter les piqĂ»res d’abeilles.
J’ai dĂ©jĂ  eu quelques accidents pendant des vols

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   #19 – Johann a fait un burnout et veut devenir apiculteur professionnel

Apiculteur : Pourquoi volez-vous principalement au printemps ?

Voleur de ruches : Au printemps, les colonies faibles sont mortes pendant l’hiver et les autres colonies sont en pleine expansion. La demande est particuliĂšrement forte pour les essaims et les ruches. C’est Ă©galement le moment oĂč les abeilles ont une valeur maximale, car elles sont prĂȘtes Ă  produire du miel. Mes acheteurs veulent des ruches rapidement car ils ne veulent pas rater les mielĂ©es du printemps

Apiculteur : À quoi servent les ruches que vous avez volĂ©es ?

Voleur de ruches : Les ruches volĂ©es sont gĂ©nĂ©ralement revendues Ă  d’autres apiculteurs, souvent Ă  un prix infĂ©rieur Ă  celui du marchĂ©. Certains acheteurs ne se soucient pas de la provenance des ruches, tant qu’ils peuvent les acquĂ©rir Ă  moindre coĂ»t. Dans certains cas, je vends les ruches et les essaims sĂ©parĂ©ment ruches

Apiculteur : Pourquoi avez-vous choisi de voler spĂ©cifiquement des ruches et pas d’autres objets de valeur ?

Voleur de ruches : J’ai choisi de voler des ruches parce que je connais bien le domaine de l’apiculture et je sais que certaines ruches peuvent ĂȘtre trĂšs coĂ»teuses. De plus, le miel et les abeilles sont des produits en demande sur le marchĂ©, ce qui facilite la revente.
Et, entre nous, c’est tellement facile de poster une annonce sur le bon coin. Je suis contactĂ© par 10 personnes en mĂȘme pas une heure !

voleur de ruches
Illustration d’un voleur de ruches

Apiculteur : Avez-vous dĂ©jĂ  Ă©tĂ© attrapĂ© ou ĂȘtes-vous proche de vous faire prendre en flagrant dĂ©lit de vol de ruches ?

Voleur de ruches : J’ai eu quelques situations dĂ©licates, mais je n’ai jamais Ă©tĂ© attrapĂ©. Je suis trĂšs prudent dans mes actions. Par exemple, je n’agis que lorsqu’il fait nuit, je recouvre les ruches que je vole d’une bĂąche lorsque je roule, je mets une cagoule lorsque je suis au rucher.

Apiculteur : Avez-vous des regrets concernant le vol de ruches ?

Voleur de ruches : Je ressens parfois des regrets, surtout quand je pense aux apiculteurs qui travaillent dur pour entretenir leurs ruches et qui sont victimes de vols. Cependant, je suis dans une situation difficile et je n’ai pas beaucoup d’autres options pour gagner de l’argent.

Illustration d’un vol de nuit

Conseils pour Ă©viter le vol

Apiculteur : Quels conseils donneriez-vous aux apiculteurs pour Ă©viter de se faire voler leurs ruches ?

Voleur de ruches : Pour Ă©viter les vols, je recommanderais aux apiculteurs de ne pas installer leurs ruches trop prĂšs des routes et de les dissimuler autant que possible.
Il est Ă©galement important de ne pas partager publiquement l’emplacement exact de vos ruches. Installer des piĂšges photographiques peut ĂȘtre une bonne idĂ©e pour dissuader les voleurs et les identifier en cas de vol. Enfin, rester en contact avec les apiculteurs de votre coin et signaler tout comportement suspect peut aider Ă  prĂ©venir les vols.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Interview #9 – Nicolas – Etre apiculteur amateur avec 30 ruches Langstroth
camera piege rucher
Camera piĂšge de chez Decathlon

Apiculteur : Merci pour ces informations. J’espĂšre que cette discussion permettra Ă  d’autres apiculteurs de mieux protĂ©ger leurs ruches et sensibilisera le public aux difficultĂ©s auxquelles nous sommes confrontĂ©s. Je vous souhaite de trouver un moyen plus honnĂȘte de subvenir Ă  vos besoins Ă  l’avenir.

Voleur de ruches : Merci pour votre Ă©coute, j’espĂšre Ă©galement trouver un jour une solution plus Ă©thique pour gagner ma vie.

Et voilĂ , j’espĂšre que ce rĂ©cit fictif vous a plu. Si vous avez d’autres idĂ©es d’interview, je vous invite Ă  me les dire en commentaire !


Partagez cet article !