Partagez cet article !

La fabrication du miel est généralement mal comprise. Certains enfants croient par exemple que les abeilles butinent du miel directement dans les fleurs, tandis que certains adultes croient que le miel est extrait de la ruche et ensuite modifié par les apiculteurs avant d’être vendu, un peu comme le lait qui est pasteurisé après la traite des vaches.

C’est inexact ! ❌

Dans cet article, je vais vous expliquer comment les abeilles fabriquent le miel étape par étape, de la fleur jusqu’au pot de miel. Vous découvrirez ainsi tout le processus de fabrication du miel.

fleurs secret de la fabrication du miel
Illustration d’un pot de miel avec différentes fleurs

Le nectar : L’INGRÉDIENT de la fabrication du miel

nectaire origine miel nectar

Le miel est produit à partir du nectar. Le nectar est un liquide sucré qui est produit par les nectaires des fleurs.

Les nectaires sont les glandes d’une fleur et sont situés en son centre.

Lors des floraisons des différentes plantes, les abeilles butinent le nectar des fleurs (et non pas le miel)

Les abeilles butinent plusieurs fois la même fleur, car il y a des montées constantes de nectaire pendant la floraison.

Les butineuses et les manutentionnaires : deux rôles clés dans la fabrication du miel

Dans une colonie d’abeilles, chaque individu a un rôle bien précis. Les abeilles ouvrières accomplissent 7 rôles au fur et à mesure de leur courte vie:

  • nettoyeuse
  • nourrice
  • manutentionnaire
  • architecte
  • ventileuse
  • gardienne
  • butineuse
abeille butine fleur nectar
Une abeille butinant une fleur

Les butineuses sont chargées de récolter le nectar et le pollen des fleurs. Elles stockent le nectar dans leur jabot qui est une poche située dans leur tube digestif, et le pollen est transporté sur leurs pattes arrière.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Interview exclusive entre un apiculteur et une reine

De retour à la ruche, les butineuses régurgitent le contenu de leur jabot pour le transmettre aux manutentionnaires, c’est la trophallaxie.

La trophalla-quoi ? 🤔

La trophallaxie est un processus clé dans la fabrication du miel.

Il s’agit du transfert de nectar de jabot en jabot entre les butineuses et les manutentionnaires.

Pour parler simplement, c’est comme si vous « vomissiez » le contenu de votre estomac dans celui de quelqu’un d’autre 😳

La particularité est que le nectar que les abeilles stockent dans leur jabot est enrichi d’enzymes et de micro-organismes et le miel est très bien conservé.

Durant ce processus, le nectar voyage de jabot en jabot ce qui va permettre la transformation des sucres présents dans le nectar.

trophallaxie fabrication du miel
Deux abeilles en train de pratiquer la trophallaxie

La déshydratation du nectar : Un processus clé pour transformer le nectar en miel

Après la trophallaxie, les manutentionnaires vont déposer le nectar transformé dans les alvéoles de la ruche pour le déshydrater.

En perdant une grande partie de son eau, le nectar passe d’une concentration en sucre d’environ 20% à près de 80%. Ce processus de déshydratation est essentiel pour que le miel se conserve.

Cellules nectar et miel
Nectar et miel dans des cellules

Stockage et conservation du miel

Lorsque la concentration en eau est proche de 18%, le nectar est suffisamment déshydraté pour être considéré comme du miel.

Pour préserver sa qualité et éviter qu’il ne se détériore, les abeilles ouvrières vont stocker le miel dans les alvéoles de la ruche.

Une fois remplie, chaque alvéole est recouverte d’une fine couche de cire appelée opercule. Ainsi protégé, le miel peut se conserver pendant plusieurs mois, voire des années.

rayon miel apiculture ruche
Toutes les cellules de ce rayon contiennent du miel

Le rôle du miel pour la colonie : Une source d’énergie vitale pour les abeilles

Le miel est la principale source d’énergie pour la colonie d’abeilles, en particulier pendant l’hiver lorsque les fleurs se font rares et que les températures sont trop basses pour que les abeilles sortent butiner.

Les abeilles puisent dans leurs réserves de miel pour survivre à cette période difficile.

Le miel est également utilisé lors de l’essaimage, lorsque la colonie se divise et qu’une partie des abeilles quitte la ruche pour fonder une nouvelle colonie. Les abeilles emportent avec elles une quantité de miel suffisante pour assurer leur survie pendant cette étape cruciale.

En résumé, le miel est le carburant des abeilles. C’est grâce à lui qu’elles se chauffent, qu’elles vivent, qu’elles construisent des rayons et qu’elles créent de nouvelles colonies.

Et concernant la croyance de certains adultes que le miel subit une transformation après la récolte. La vérité est que le miel mature quelques jours après l’extraction puis il est mis en pot. Le miel n’est pas chauffé ou modifié après la récolte.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Pollen frais : le trésor nutritionnel des abeilles

La fabrication du miel est un processus complexe et fascinant qui illustre parfaitement l’ingéniosité et l’organisation des abeilles.

De la récolte du nectar à la déshydratation en passant par la trophallaxie et le stockage, chaque étape de la fabrication du miel est essentielle pour obtenir ce produit délicieux et précieux. En comprenant mieux ce processus, nous pouvons encore davantage apprécier le travail acharné de ces incroyables insectes et la richesse de leur production.


Partagez cet article !